top of page

Les résistants au projet de parc de loisirs

Alain

alain.JPG

Margot

margot.JPG

Yves

yves.JPG

Patrick

patrick.JPG

Alain, le technicien à la retraite, grincheux éclairé venant de Montpellier, s’est installé à la Rouvière  avec sa femme Margot et ses 5 enfants.

Il sera celui qui ne lâche rien dans le combat faisant preuve d’une imagination débordante.

Margot, la bergère à la retraite, passionnée de lecture.

Elle sera celle qui commentera le plus la lecture des mémoires de Gédéon.

 De tous les combats avec son mari, elle ne ménagera pas sa peine.

Yves, le prof de mathématiques en retraite, jamais avare d’une facétie pour faire rire.

Musicien avec son compère Patrick, il sera un des leaders de la fronde s’opposant  à l’exploitation des mémoires de son aïeul. 

Patrick, l’instituteur en activité, inséparable de son orgue de barbarie et de son ami Yves pour animer  les bals populaires et les maisons de retraite.

Comme Yves, jamais avare d’une facétie pour faire rire.

Il fera des « amants de saint jean » l’hymne de la fronde cévenole.

Geneviève

Eolia

vevetteJPG.JPG
eolia.JPG

Geneviève, dite Vévette, dite Bonnemine, professeur d’anglais en retraite et épouse de Yves.

Quand elle n’est pas sur les ronds-points en train de manifester elle est chez IKEA, c’est sa passion.

Elle gardera toujours un regard lucide sur la situation.

Eolia, fille de Cathy, exploite les jardins de l’Oustalet  à la suite de ses parents, avec son compagnon Damien. 

Hyper sensible comme sa mère, elle se donnera à fond pour être aux côtés des cévenols manifestants tout en  continuant son exploitation.

Damien

damien.JPG

Yanis

yanis.JPG

Damien, le normand, expatrié dans les Cévennes.
Il apprendra tout du métier de paysan.
Il se rendra compte qua sa vie parisienne n’avait aucun sens.

Il deviendra un néo cévenol. 

Yanis, le fils de Eolia. Bricoleur en herbe, il passe son temps à démonter et remonter tout type de mécanisme. 

Jannick

jannick.JPG

Jannick, le créateur avec son épouse Cathy des jardins de l’Oustalet. Paysan dans l’âme, venant d’une agriculture intensive bourrée d'engrais, il a décidé de revenir à l’essentiel, le beau et le bon avec la pluie, le soleil et le vent. Son amour de la terre cévenole se voit dans ses yeux et son sourire. 

Cathy

cathy.JPG

Cathy, l’égérie de la contestation, plutôt réservée habituellement.Elle sera de tous les combats, en leader inamovible, n’ayant peur d’aucun affrontement même avec les « grands » de ce monde. Elle, la parisienne de naissance, elle sera plus cévenole que les cévenols de souche. 

bottom of page